PER – Les différents frais du Plan Épargne Retraite ?

 

PER – Les différents frais du Plan Épargne Retraite ?

 

Lorsque vous souscrivez un Plan d’Épargne Retraite ou tout autre placement financier, assurance-vie ou contrat de capitalisation, il est possible que des frais s’appliquent à votre souscription ! Les frais les plus connus du grand public sont souvent les frais d’entrée lorsque vous effectuez vos versements. Mais ce ne sont pas les seuls possibles, voici une petite liste des frais que vous pouvez rencontrer !

 

Les frais d’entrée

Comme leur nom l’indique, ces frais sont prélevés à l’entrée d’un placement. Cela signifie que les frais se déduisent du montant initial de votre versement. Les bénéfices qui s’écouleront de votre placement ne seront ainsi pas calculés sur le montant de votre versement initial mais bien sur le montant restant une fois les frais déduits. Les bénéfices s’en verront par conséquent diminués.

Les frais de gestion

Ils sont prélevés à la fin de l’année par l’assureur sur les encours de votre contrat. Ces frais peuvent varier suivant les supports choisis dans votre allocation (fonds en euros ou unités de comptes). Ils sont généralement compris entre 0% et 1,5%.

Les frais de sortie

Comme leur nom l’indique ils sont prélevés à la sortie ou au désinvestissement sur le support en question. Ils sont sous la forme de pénalités c’est à dire qu’ils diminuent généralement année après année. Ils permettent d’éviter un désinvestissement précoce du fonds qui pourrait impacter sa performance.

Les frais d’arrérages

Dans le cadre du PER, ces frais s’appliquent lorsque vous décidez de récupérer votre capital sous forme de rente au moment du départ à la retraite. Ils sont déduits de votre rente mensuelle et sont généralement compris entre 0 et 3%.

 

Ces différents frais peuvent s’appliquer à votre contrat d’assurance-vie ou Plan Epargne Retraite ou sur vos autres contrats PERP, PERcol, PERCO, Madelin, … Ils s’appliquent également selon les différents supports d’investissement que vous avez sélectionné, fonds en euros ou unités de compte. Ils peuvent s’appliquer à l’entrée, à la sortie ou au cours de la vie du contrat sur les différents opérations, versements, rachats, avances, …

D’autres frais peuvent encore s’ajouter ou être différents si vous choisissez une gestion libre ou une gestion pilotée pour votre contrat.

Comme vous l’aurez compris, ces nombreux frais impactent indéniablement votre rendement ou la constitution de votre capital. Nous vous conseillons par conséquent de bien étudier les frais de votre contrat avec le marché afin d’obtenir le contrat le plus avantageux pour vous !

Si vous avez des questions sur les frais de votre contrat PER, n’hésitez pas contacter l’un de nos conseillers directement sur le site internet.

Foire aux questions
  • 01

    Quelle est la différence entre déduction et réduction d’impôt ?

    La réduction est plus percutante car elle se soustrait directement à l’impôt ‘à payer’. La déduction s’impute sur la ‘masse’ des revenus imposables.
    Lire la suite
  • 02

    Les économies d’impôts sont-elles obligatoires ?

    Non. Les sommes versées sont reportables pendant 3 ans, l’excédent sera taxé selon votre impôt sur le revenu actuel.
    Lire la suite
  • 03

    Quel avantage à souscrire en 2021 sur mon nouveau PER ?

    2 intérêts majeurs :
    - Se créer une retraite par capitalisation
    A l’heure où la retraite par répartition montre ses faiblesses, se constituer un complément de revenus personnels semble opportun.
    - Réduire votre imposition
    En déduisant les sommes versées de vos revenus, vous abaisserez votre imposition et peut être diminuerez votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI)
    Lire la suite
  • 04

    Comment fonctionne le PER Assurance en cas de décès ?

    En cas de décès, deux fiscalités s’appliquent selon l’âge de l’assuré : - Avant 70 ans : Abattement de 152 500€ par bénéficiaire puis 20% jusqu’à 700 000€ puis 31,25% au-delà - Après 70 ans : Abattement de 30 500€ pour l’ensemble des bénéficiaires, le surplus intégrera la succession
    Lire la suite
  • 05

    Déduction et plafond de l’épargne retraite : comment baisser son impôt ?

    2 cas de figures :
    - Salarié :
    10% des revenus nets imposables (dans la limite de 8 fois le PASS) ou 10% du PASS si plus avantageux, soit un maximum de 32 909€.
    - TNS :
    Comme les salariés + 15% de la fraction du bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 fois le montant du PASS, soit un maximum de 76 101€.
    Lire la suite
  • 06

    Comment réaliser le transfert entre ancien et nouveau PER ?

    Sur les produits dits individuels, le transfert est ouvert à tout moment. Le contribuable peut changer d’entreprise par exemple, il pourra alors décider entre transférer son PER et/ou le conserver dans son ancienne structure.
    Lire la suite