Préparez votre retraite avec le Plan épargne Retraite
Déterminez
la meilleure solution
pour votre retraite.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Profitez d'un audit gratuit
  • Vos coordonnées ne seront jamais communiquées à de tiers ou revendues,
  • Vous pouvez vous désinscrire à tout moment,
  • Vous bénéficiez d'un droit d'accès, rectification ou effacement de vos données : contact

Nous avons bien reçu vos vos informations.

Un conseiller vous recontactera dans les plus brefs délais pour vous communiquer votre audit.

Assurance vie vs. PER : que choisir ?

La gestion de patrimoine se décompose en deux grands pans : les placements immobiliers et les placements financiers.

L’assurance vie et le placement en PER (plan d’épargne retraite) répondent à des objectifs différents (II) mais dispose intrinsèquement le même système de fonctionnement (I).

Un mécanisme quasiment similaire

L’Assurance Vie et le PER sont des contrats d’épargne. Ils permettent à l’investisseur d’opérer une capitalisation sur les sommes investies.  En sommes l’assurance vie est une enveloppe sur laquelle est adossée une fiscalité. De façon périodique ou en une seule fois, l’investisseur dépose des sommes sur ce contrat. L’argent investi est réparti sur différents supports (Fonds en euros OU Unité de compte), en corrélation avec le profil de risque et l’horizon d’investissement. Plus l’horizon d’investissement est élevé, plus il y a du sens d’orienter son contrat vers une gestion dynamique.

Pour les deux investissement, le principe global est le même, mais il existe des différence notoire, notamment au niveau de la récupération des sommes investies, de la fiscalité et des objectifs étables par les deux placements.

Des différences notoires

Récupération des sommes investies

La différence notable entre le PER et l’Assurance Vie est la récupération des sommes investies.

En Assurance Vie il est toujours possible de récupérer les liquidités présentent sur cet investissement.

Pour le PER, il y a une liste limitative des cas où l’on peut récupérer son investissement. Ils sont au nombre de six. Tout d’abord, il y a l’acquisition d’une résidence principale. Egalement, expiration des droits à l’assurance chômage. Le décès du conjoint ou du partenaire pacsé est également une cause de déblocage des fonds, tout comme, l’invalidité du titulaire, de ses enfants, de son conjoint ou du partenaire pacsé. Mais encore le surendettement.Enfin, la cession d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire

Les sommes se récupèrent de façon différente également. L’Assurance vie, les sommes se récupèrent quand l’investisseur le souhaite. 

L’assurance vie est déblocable à tous moment, sous réserve de payer l’imposition. Le plan d’épargne permet un retrait des sommes sous forme de rente.

Objectifs différents

C’est ce qui différencie réellement les deux investissements. Les objectifs visés par ces  deux investissements sont différents. L’assurance répond à un besoin d’épargne. Les sommes ne sont pas bloquées et pourront être réutilisées au bon vouloir de la personne à tout moment. L’assurance vie permet d’éviter les faibles rémunérations offertes par les livrets bancaires réglementés (Livret de développement durable, Livret A, Livret Jeune…).

Le Plan d’épargne retraite répond à un double objectif de préparation de retraite

Les sommes seront versées, à la retraite qui viendront compléter la pension de retraite perçu par l’investisseur. Elles permettent également d’opérer une déduction fiscale. En effet, sous réserve des plafonds autorisés, vous pouvez déduire les sommes que vous mettez sur votre PER. 

Ex: si vous mettez 10 000€/an, vous déduisez 10 000€ soit 4100 de réduction d’impôt.

Cette réduction d’impôt n’impacte en aucun cas vos niches fiscales. Tous les contribuables disposent chaque année de 10 000€ de niche fiscale.

Différence de fiscalité

Quand un investisseur souhaite retirer des sommes de son assurance vie, le capital n’est pas fiscalisé et les plus values réalisées seront fiscalisées selon la FLAT TAXE, soit 12,8% d’impôt, plus les 17,2% de prélèvements sociaux.

Le capital investi et récupéré sous forme de rente, la fiscalité sera l’impôt sur le revenu. Pour les plus-values réalisées, elles seront fiscalisées selon la FLAT TAXE (12,8% + 17,2%)

L’intérêt de développer un patrimoine financier est certain, mais il est nécessaire de choisir un contrat qui soit calqué à votre situation patrimoniale et les objectifs que vous vous êtes fixés. Il est donc préférable de vous entourer d’un conseil pour cette étape. 

Nous serons donc ravis de vous accompagner dans cette démarche.

Foire aux questions
  • 01

    Comment fonctionne l’assurance du PER en cas de décès ?

    Le Plan épargne retraite, comme son nom l'indique, est accessible à partir de la retraite. Sous différentes formes, il arrive cependant que le contribuable n'arrive pas à l'âge requis. Comment cela fonctionne t-il ? en savoir + sur le PER
    Lire la suite
  • 02

    Déduction : quels-sont les placements concernés ?

    De manière générale, les plafonds vont aussi être utilisés pour plusieurs produits d’épargne retraite professionnelle. La nouvelle réforme en vigueur met en première ligne les nouveaux produits commercialisés.
    Lire la suite
  • 03

    Déduction et plafond de l’épargne retraite : comment baisser son impôt ?

    Les contribuables ayant effectués des versements sur leur PER peuvent choisir de déduire une partie de ces versements sur leur masse salariale. Dans quel limite ? et Combien de temps cela fonctionne t-il ?
    Lire la suite
  • 04

    Les économies d’impôts sont-elles obligatoires ?

    Non. Il est possible de faire déduire les versements volontaires de la masse des revenus imposables dans la limite des plafonds en vigueur. En échanges ces versements seront taxés à la sortie.
    Lire la suite
  • 05

    Quel avantage à souscrire en 2019 sur mon nouveau PER ?

    L’année 2019 est une année fiscale particulière en raison du basculement sur le prélèvement à la source. Les versements font donc l’objet d’un plafonnement fiscal. Le nouveau PER quant à lui ne l'est pas.
    Lire la suite
  • 06

    Quelle est la différence entre déduction et réduction d’impôt ?

    La réduction est plus percutante car elle se soustrait directement à l’impôt ‘à payer’. La déduction s’impute sur la ‘masse’ des revenus imposables.
    Lire la suite