Investir dans les produits structurés : est-ce une bonne idée ?

 

Investir dans les produits structurés : est-ce une bonne idée ?
 

 

 

A l’heure ou les marchés financiers battent des records mais inquiètent davantage les investisseurs, les solutions de placement offrent de moins en moins de protection du capital investi.

Les performances réalisées par les produits structurés séduisent de plus en plus d'investisseurs, en quête de performances relativement élevées tout en gardant un minimum de protection.

 

Qu’est-ce qu’un produit structuré ?

 

Avant de se lancer dans un placement en fonds structuré, il faut avant tout comprendre le mécanisme assez particulier de cet investissement :

Un produit structuré est un assemblage de placements financiers qui a pour but de diversifier le portefeuille afin d’optimiser le couple rendement/risque. 

Les produits structurés permettent d’investir sur des classes d’actifs tels que les actions, les fonds monétaires ou encore les obligations. Cela en complément de certaines garanties, à la différence de la plupart des placements à risque qui sont effectués sans aucun support de garantie.

La valeur du produit structuré va dépendre directement du sous-jacent qui est la valeur de référence.

Le sous-jacent peut être un actif, un ensemble de valeurs, un indicateur de marché ou toute autre variable.

Les produits structurés représentent aujourd’hui un excellent support de diversification.

Ces supports ont pour objectif de restituer, à une date fixée à l’avance, l’apport de départ par l’investisseur. Un apport net des frais de souscription, majoré ou minoré par les performances financières selon l’évolution du cours du sous-jacent.

Le principal intérêt de ce placement est la transparence du dispositif. En effet, tous les paramètres sont connus d’avance : l'échéance de l’investissement, les conditions de remboursement, le niveau de protection du capital investi ou encore l’objectif de rendement visé annuellement.

Le cadre fiscal relatif aux produits structurés dépend du support dans lequel le produit est souscrit.

 

Les principaux avantages des produits structurés

 

En investissant dans un produit structuré, vous bénéficierez des avantages suivants:

  • Possibilité d’intégrer ce placement dans une assurance-vie ou un Plan d'Epargne Retraite, donc dans un cadre fiscal assez intéressant.

  • Possibilité d’intégrer le produit structuré dans un compte-titres, ou encore dans un contrat de capitalisation.

  • Diversifier vos placements.

  • Transparence du mécanisme : tous les paramètres sont connus d’avance.

  • Protection minimum du capital : le seuil de protection du capital que proposent les produits structurés permet de minimiser le risque de perte de capital.

 

Les principaux inconvénients des produits structurés

 

Néanmoins, comme tout placement, le produit structuré comprend également quelques contraintes :

  • La complexité de certains produits.

  • Le risque de perte potentiel du capital investi.

  • Les délais de souscription des produits structurés sont assez courts.

Dans le cas où vous décidiez de vous retirer du produit structuré avant le terme, le remboursement sera effectué sur la base de la valeur du marché.

Bien que les produits structurés soient perçus comme un placement attractif avec un dispositif assez transparent, ils restent malgré tout classés comme étant des placements à risque. Attention donc à ne pas y consacrer à capital trop important, même si cela dépend avant tout de votre aversion au risque en tant qu’investisseur et de votre objectif patrimonial à moyen ou à long terme. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un conseiller expert en la matière.

 

Foire aux questions
  • 01

    Quelle est la différence entre déduction et réduction d’impôt ?

    La réduction est plus percutante car elle se soustrait directement à l’impôt ‘à payer’. La déduction s’impute sur la ‘masse’ des revenus imposables.
    Lire la suite
  • 02

    Les économies d’impôts sont-elles obligatoires ?

    Non. Les sommes versées sont reportables pendant 3 ans, l’excédent sera taxé selon votre impôt sur le revenu actuel.
    Lire la suite
  • 03

    Quel avantage à souscrire en 2021 sur mon nouveau PER ?

    2 intérêts majeurs :
    - Se créer une retraite par capitalisation
    A l’heure où la retraite par répartition montre ses faiblesses, se constituer un complément de revenus personnels semble opportun.
    - Réduire votre imposition
    En déduisant les sommes versées de vos revenus, vous abaisserez votre imposition et peut être diminuerez votre Tranche Marginale d’Imposition (TMI)
    Lire la suite
  • 04

    Comment fonctionne le PER Assurance en cas de décès ?

    En cas de décès, deux fiscalités s’appliquent selon l’âge de l’assuré : - Avant 70 ans : Abattement de 152 500€ par bénéficiaire puis 20% jusqu’à 700 000€ puis 31,25% au-delà - Après 70 ans : Abattement de 30 500€ pour l’ensemble des bénéficiaires, le surplus intégrera la succession
    Lire la suite
  • 05

    Déduction et plafond de l’épargne retraite : comment baisser son impôt ?

    2 cas de figures :
    - Salarié :
    10% des revenus nets imposables (dans la limite de 8 fois le PASS) ou 10% du PASS si plus avantageux, soit un maximum de 32 909€.
    - TNS :
    Comme les salariés + 15% de la fraction du bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 fois le montant du PASS, soit un maximum de 76 101€.
    Lire la suite
  • 06

    Comment réaliser le transfert entre ancien et nouveau PER ?

    Sur les produits dits individuels, le transfert est ouvert à tout moment. Le contribuable peut changer d’entreprise par exemple, il pourra alors décider entre transférer son PER et/ou le conserver dans son ancienne structure.
    Lire la suite